Guide pratique pour souscrire une assurance-vie

16 février 2024

L’assurance-vie est considérée comme un placement attractif pour faire fructifier votre épargne. En raison de sa fiscalité avantageuse, elle est devenue l’un des produits financiers les plus performants pour financer un projet à moyen terme, sécuriser votre retraite ou préparer votre héritage. Mais avant de signer, vous devez vous assurer que votre assureur vous a bien communiqué toutes les informations essentielles. Découvrez dans cet article comment souscrire une assurance-vie. 

Un contrat d’assurance-vie : définition

On entend par assurance-vie un contrat par lequel un assureur s’engage à verser un capital, de manière annuelle ou mensuelle, à une ou plusieurs personnes désignées, en échange de versements de primes. Trois types de contrats sont proposés au souscripteur : le contrat vie, le contrat décès et le contrat mixte vie-décès. Si vous êtes à la recherche d’une compagnie d’assurance qui vous correspond le mieux, un comparatif est disponible sur ce site. N'hésitez pas à y jeter un oeil.

A lire en complément : Conciergerie de luxe à Paris : rôle et avantages de ce service de luxe

Quelles sont les conditions à remplir ?

Concernant les conditions à remplir, le souscripteur doit satisfaire à certains critères indispensables pour souscrire une assurance-vie. Il doit avoir la capacité juridique de contracter, ce qui exclut les mineurs et les personnes majeures sous tutelle. Il doit également s’engager à régler toutes les primes prévues par le contrat tout en respectant les limites d’âge fixées par l’assureur. Enfin, il doit compléter un questionnaire médical fourni lors de la souscription.

Notez que certaines compagnies d’assurances peuvent refuser la souscription si vous n'êtes pas résident, en raison des différences de règles fiscales applicables dans votre pays de résidence ou de nationalité. 

A lire aussi : Louer des mobiliers, une solution parfaite pour vos événements

La souscription assurance-vie étape par étape

Si vous décidez de souscrire une assurance-vie, assurez-vous de bien comprendre toutes les informations pertinentes avant de signer le contrat. Bien que la loi encadre strictement les pratiques des organismes d’assurances, il est essentiel d’examiner en détail toutes les options du contrat. Vous devrez fournir les documents suivants au moment de la souscription :

La notice d’information :

Les compagnies sont tenues par un devoir d’information. Les assureurs doivent remettre à leurs clients une notice d’information qui détaille les garanties prévues par le contrat, les cas d’exclusion et les obligations des assurés. Le Code des assurances stipule également que le contrat doit mentionner les informations suivantes :

  • La nature du contrat,
  • Les garanties offertes,
  • L’existence d’une option de transfert,
  • Les frais et pénalités,
  • La durée déterminée du contrat,
  • Les modalités de désignation du bénéficiaire de l’assurance-vie.

Le bulletin d’adhésion 

Après avoir pris connaissance des conditions du contrat d’assurance-vie, le souscripteur doit signer le bulletin d’adhésion qui formalise son engagement ainsi que celui de son assureur. Ce bulletin comprend deux parties : les conditions générales, communes à tous les souscripteurs et les conditions particulières.

La clause bénéficiaire 

En cas de souscription à une garantie en cas de décès, le souscripteur doit remplir un questionnaire médical, permettant à l’assureur d’évaluer le risque à couvrir.

Lors de la souscription à une assurance-vie, il est crucial de bien choisir les supports d'investissement qui correspondent à votre profil de risque et à vos objectifs financiers. Les contrats d'assurance-vie proposent généralement deux grandes catégories de fonds : les fonds en euros, à capital garanti, offrant une sécurité et une prévisibilité des rendements, et les unités de compte, qui peuvent inclure des actions, des obligations ou d'autres instruments financiers, offrant un potentiel de rendement plus élevé, mais avec un risque de perte en capital.