Portage salarial : définition et avantages pour les freelancers

18 décembre 2023

Pour acquérir un contrat de prestation ou de travail indépendant (CDI ou CDD), opter pour un portage salarial est la meilleure option, que vous soyez un consultant ou une entreprise. En effet, s’investir dans une convention de portage salarial consiste à acquérir un statut professionnel avec un contrat et à devenir un salarié porté, peu importe l’activité et la durée de chaque mission. Une convention de portage salarial définit les aspects de la collaboration (relation client) entre la société de portage, le salarié porté et l’entreprise cliente. 

Généralement, le salarié porté signe un contrat de prestation ou de travail avec une société de portage salarial qui se charge de la gestion administrative, comptable et juridique de son activité avec une entreprise cliente. Ainsi, le consultant indépendant pourra se concentrer son activité et ses missions tout en bénéficiant d’une sécurité ou protection sociale et d’une rémunération (salaire) régulière. Le contrat de travail signé avec la société de portage salarial est considéré comme une prestation ou un service.  

Cela peut vous intéresser : Visibilité en ligne : importance, différents aspects et meilleures pratiques

Historique du portage salarial

Avant de devenir un consultant indépendant ou un salarié porté et de signer un contrat de travail et de prestation avec une société de portage salarial et une entreprise cliente, il est préférable de s’informer davantage. Alors, le portage salarial c'est quoi ? Tout d’abord, sachez que le portage salarial est apparu dans les années 1980 en France. À l'origine, il s’agissait d’une prestation utilisée dans les affaires de transition professionnelle.

Au fil du temps, le portage salarial s'est développé en tant que statut de travail ou forme d’emploi et a évolué pour s'adapter aux besoins des consultants professionnels. Peu importe le contrat de travail choisi (CDI ou CDD), l’activité ou la durée des missions, les différentes parties impliquées dans le cadre du portage salarial (salarié porté, société de portage et entreprise cliente) sont encadrées par une loi. 

Sujet a lire : Guide complet pour créer une SMMA

Aujourd'hui, le portage salarial est devenu un secteur d’activité qui offre plusieurs avantages aux professionnels qui souhaitent bénéficier d’une autonomie et d’une sécurité sociale et éviter le chômage.

Avantages d’être un consultant indépendant

Signer un contrat de prestation ou de travail avec une société de portage salarial et une entreprise cliente permet aux salariés portés de bénéficier d’une multitude d’avantages : 

  • Liberté professionnelle ;
  • Sécurité sociale ;
  • Droits sociaux.

Tout d’abord, les salariés portés peuvent bénéficier d’une grande liberté dans le secteur d’activité, permettant aux professionnels définir la durée de leurs missions et de choisir leurs clients. Peu importe les métiers ou la mission à réaliser, les salariés portés peuvent également profiter d’une protection en cas de maladie (assurance maladie) ou de chômage. L’accès aux droits sociaux figure également dans la liste des avantages offert par un portage salarial. Dans ce cadre, on peut citer la rémunération (salaire) régulière et la possibilité de déduire un chiffre dans le salaire pour une cotisation de retraite. 

Fonctionnement du portage salarial

Sachez que le fonctionnement de la relation client entre le salarié porté, la société de portage salarial et l’entreprise cliente comporte plusieurs étapes. Tout d'abord, pour entamer la convention, le salarié porté signe un contrat de travail (CDI ou CDD) avec l’entreprise de portage salarial pour obtenir un statut pour lancer l’activité. Ensuite, le salarié porté recherche des missions et réalise des services ou des prestations pour ses clients, et ce, avec une durée prédéfinie.

Une fois la mission terminée à la durée prévue, le salarié porté facture les clients à l'entreprise de portage salarial qui se charge de la gestion administrative, gestion comptable et gestion juridique. La société de portage salarial établit alors une fiche de paiement en prenant en compte les services facturés pour définir la rémunération du salarié porté. 

Ainsi, les salariés portés professionnels perçoivent une rémunération nette (salaire), après déduction des charges sociales et des frais des gestions. En somme, le statut du portage salarial permet au salarié porté de se concentrer sur son activité, la durée de sa mission ou ses compétences. 

Comparaison avec d'autres formes d'emploi 

Sachez que les entreprises de portage salarial se distinguent à la fois des salariats traditionnels et des métiers indépendants sans contrats. Contrairement aux salariats traditionnels, les entreprises de portage salarial offrent une plus grande autonomie et flexibilité. De ce fait, le statut permet au salarié porté d’établir une relation client optimisée et d’éviter le chômage avec un CDI. 

Par rapport aux métiers indépendants, les entreprises de portage salarial peuvent sécuriser le statut du salarié porté dans le secteur juridique et social. Ainsi, les entreprises de portage salarial peuvent offrir une prestation à ceux qui souhaitent allier indépendance et statut salarial.

Réglementation du portage salarial

Dans n’importe quel pays, le portage salarial est un secteur encadré par la loi. Cette loi définit le portage salarial comme une collaboration tripartite entre le salarié porté, la société de portage et l'entreprise cliente. Elle garantit des droits sociaux et une protection juridique au salarié porté, tout en établissant des obligations pour l’entreprise de portage.