Guide sur le processus d’ingénierie pédagogique

22 septembre 2023

L’ingénierie pédagogique est définie comme étant une méthode structurée qui vise à concevoir un dispositif spécifique. Son application permet en général d’optimiser l’efficacité d’une formation pour renforcer la maîtrise des apprenants. Dans le monde professionnel, cette pratique permet d’apprendre de nouvelles compétences et des aptitudes. Quelques points sont à retenir pour réussir un apprentissage par ingénierie pédagogique.

L’ingénierie pédagogique commence par l’analyse des besoins

Cette première étape consiste à analyser les différents composants de l’environnement du projet en question. Cela facilite l’orientation de l’apprentissage pour assurer son développement. En ingenierie pédagogique, ce passage prend en compte différents points comme les suivants :

A voir aussi : Quels sont les services proposés par un fabricant de meuble français ?

  • Les compétences visées pendant le programme et les modalités d’évaluation ;
  • Les caractéristiques du public cible ;
  • Les moyens disponibles pour les projets, surtout les ressources et les contraintes.

Un ingénieur doit se poser les bonnes questions pour connaître, déterminer les besoins de la personne qui initie la demande.

La phase de conception pédagogique

Cette étape consiste à mettre en place un scénario pédagogique répondant aux besoins du demandeur. Il est important de bien décrire toutes les séquences qui seront misent en avant pendant l’application du programme. Chaque séquence doit répondre à des objectifs pédagogiques appliqués dans les meilleurs délais. Les activités à faire et les outils à utiliser seront d’ailleurs indiquer durant la phase de conception. Il est important de faciliter le partage des contenus et de suivre une progression équilibrée.

Dans le meme genre : Les différents types de petites nacelles élévatrices pour travaux intérieur

Le développement des ressources en ingénierie pédagogique

Ici, l’ingénieur accompagne la création des ressources prévues à travers le scénario. Le développement doit se faire selon certaines règles comme le respect de la durée d’application. Il ne faut pas non plus négliger la clarté des consignes à adopter. Diverses ressources peuvent être exploitées comme un exercice de mise en application ou un module learning. Un support à projeter est aussi un choix déterminant. Les facettes ajoutées par l’ingénieur apporteront des expériences d’apprentissage et humaine.

La mise en œuvre du plan d’ingénierie

Cette étape est aussi connue par l’appellation de phase d’implantation. Elle consiste à transmettre son apprentissage aux personnes cibles. La réussite de celle-ci repose sur l’animation de la communication et la relation pédagogique. Différentes typologies d’intervention peuvent être appliquées comme les modes de travail. Il est important que chacun puisse comprendre clairement le fonctionnement du programme mis en place.

L’évaluation en ingénierie pédagogique

L’ingénierie pédagogique est un domaine qui est loin d’être figé. Une évaluation est indispensable après la mise en œuvre pour avoir une appréciation de la productivité. Il faut pour cela prendre en compte les facteurs de résultat qui concerne des actions comme la satisfaction des usagers. Il y a aussi les facteurs de coût, de structure ou de participation. L’ingénieur doit être capable d’optimiser le rapport entre les résultats attendus et les coûts appliqués.

Exemples de pratiques en ingénierie pédagogique

Différents modèles d’ingénierie pédagogique ont été adoptés par les spécialistes au fil des années. Il y a par exemple le modèle générique « United States Army » en 1975 qui est basé sur l’ADDIE. Vous pouvez aussi tomber sur des modèles orientés sur l’individu comme celui de Gerlach et Ely en 1980. D’un autre côté, Van Patten a établi un modèle orienté sur la production vers un matériel de formation en 1989.