Comment sécuriser l'avenir de votre entreprise et ses compétences clés avec le transfert de connaissances

7 juillet 2023

Pour assurer la pérennité d’une entreprise et maintenir ses performances, le transfert des compétences ou des connaissances est parfois inévitable. Or, dire est une chose, mettre en œuvre une idée en est une autre. La transmission des savoirs entre les collaborateurs présents au sein d’une entreprise permet de sécuriser l’avenir de celle-ci, mais comment s’y prendre ? 

Transfert de connaissances : de quoi il s’agit ? 

La transmission des connaissances est une pratique devenue courante de nos jours. En principe, lorsqu’un salarié arrive dans une entreprise, il applique ses propres connaissances acquises au cours de son parcours scolaire, personnel et même professionnel. Il va ensuite recevoir des nouvelles connaissances et compétences tout au long de son parcours au sein de l’entreprise. Ces compétences acquises grâce à l’expérience professionnelle sont précieuses. Avant qu’il quitte la société, une passation de ces connaissances vers des nouveaux collaborateurs est indispensable. A travers plusieurs procédés, le transfert des compétences permet à une entreprise de faire transmettre les savoir d’un salarié à un autre en cas d’arrêt maladie, de départ en retraite, de départ du salarié ou d’évolution. Avec cette approche, les collaborateurs pourront assurer leur remplacement au temps venu et de former une nouvelle recrue. Pour en savoir plus, cliquez sur https://ca-rh.fr/2023/04/03/transfert-de-connaissances-une-strategie-cle-pour-securiser-lavenir-des-entreprises/.

Cela peut vous intéresser : L’art d’imiter le père noël avec style avec la location costume père noël

L’intérêt pour l’entreprise

La transmission des connaissances est très avantageuse pour l’entreprise, mais aussi pour les salariés qui y travaillent. Le transfert des compétences assure, en effet, la transmission de toutes les informations permettant aux collaborateurs d’être rapidement opérationnels et efficaces. Ces derniers seront alors beaucoup plus productifs. Ce système doit être placé en amont d’un départ afin de permettre à l’entreprise d’assurer la continuité de son activité sans subir un délai de carence. Ce qui va, finalement, sécuriser la production ou bien le service. 

Le transfert des connaissances permet de :

A lire en complément : L'influence des sacs publicitaires

  • Intégrer de nouveaux collaborateurs. 
  • Transmettre rapidement à ces collaborateurs toutes les informations sur les codes de fonctionnement de la société ou d’un service. 
  • Guider le nouveau salarié vers la bonne voie. 

Le transfert de connaissance favorise, également, la mobilité interne de l’entreprise. Les salariés pourront changer de poste, plutôt que de quitter l’entreprise. Il suffit qu’ils transmettent leur savoir aux nouveaux collaborateurs recrutés. Il est alors important de mettre en place ce système pour sécuriser l’avenir de l’entreprise et ses compétences clés. 

Les étapes de transfert de compétences 

Si on veut mettre en place un transfert de compétences, on a intérêt à suivre quelques étapes. Tout d’abord, on identifie les compétences ou les connaissances à transmettre.  L’idée est d’évaluer les connaissances stratégiques de son activité et d’identifier les compétences clés de l’entreprise. Ensuite, on choisit les modes de transfert selon les besoins. On peut transmettre les savoirs par apprentissage ou par alternance, par des formations en interne ou par la mise en place des binomes.  Il ne reste plus qu’à informer des collaborateurs sur son plan de transfert de connaissance en les sensibilisant sur l’importance de ce transfert de connaissances pour eux et pour l’entreprise.  Avant de mettre son plan en œuvre, il convient de consulter un professionnel.