Comment créer la startup de vos rêves : démarches, formes juridiques et aides disponibles

23 mars 2023

Les entrepreneurs d'aujourd’hui veulent transformer leurs rêves en réalité. Mais la route vers un projet innovant et ambitieux est longue et pleine de difficultés, qu'il s'agisse de trouver une idée novatrice ou de suivre les procédures légales nécessaires à sa mise en place. Pourtant, bon nombre de points essentiels sont souvent oubliés par les créateurs potentiels : quelles démarches doit-on respecter ? Quelle forme juridique choisir ? Quelles aides peut-on obtenir ? Nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour concrétiser votre projet entrepreneurial avec succès.

Les entrepreneurs d'aujourd’hui veulent transformer leurs rêves en réalité. Mais la route vers un projet innovant et ambitieux est longue et pleine de difficultés, qu'il s'agisse de trouver une idée novatrice ou de suivre les procédures légales nécessaires à sa mise en place. Pourtant, bon nombre de points essentiels sont souvent oubliés par les créateurs potentiels : quelles démarches doit-on respecter ? Quelle forme juridique choisir ? Quelles aides peut-on obtenir ? Nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour concrétiser votre projet entrepreneurial avec succès.

A voir aussi : Opportunités et défis de l'entreprise à but lucratif

Démarches nécessaires à la création d'une entreprise

Créer une entreprise est une démarche itérative et logique, qui comprend des étapes telles que la détection d'opportunités, la validation des hypothèses et l'adaptation aux besoins de la clientèle. Une bonne compréhension de chaque étape est essentielle pour le succès de votre projet.

Détection d'opportunités et validation d'hypothèses

La première étape consiste à trouver une idée intéressante, ainsi qu'à identifier les moyens dont vous disposez pour réaliser votre projet. Pour cela, vous devez rechercher sur votre marché et vous assurer que votre produit ou service aura bien un public.

A découvrir également : Opportunités et défis de l'entreprise à but lucratif

Cette phase nécessite également la validation des hypothèses sur lesquelles sera fondée votre activité. Votre business plan devra donc inclure des données objectives sur le marché cible, l'adresse, les tarifs, etc.

Rédaction d'un business plan

Une fois que vous avez trouvé une idée intéressante et validé vos hypothèses, il est temps de rédiger un business plan afin de soutenir votre projet. Il s’agit en effet du document principal qui servira à convaincre les investisseurs potentiels et à prouver que votre entreprise peut être rentable.

On y retrouve notamment des informations concernant le produit ou service, le marché cible, le management, les finances et l’analyse SWOT.

Choix de la forme juridique

La forme juridique choisie pour son entreprise dépendra largement des objectifs visés par l’entrepreneur — pouvoir opter pour sa retraite au plus tôt par exemple — et du nombre d’associés présents au sein de ladite structure. Le statut juridique permet en effet non seulement de communiquer officiellement sur sa société mais également de garantir aux investisseurs une sûreté quant au risque financier encouru.

Immatriculation de l'entreprise

Une fois que votre choix est arrêté quant à votre forme juridique (société individuelle, SARL. ) , il est temps de procéder à l’immatriculation de votre entreprise au registre du commerce et des sociétés (RCS), auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Lorsqu’il est accepté par le greffe, vous recevrez le numéro SIREN et votre entreprise sera officiellement créée.

Recherche de financements

Une fois que votre entreprise est immatriculée, vous pouvez rechercher les financements nécessaires à son développement. Il s’agit généralement des prêts bancaires, du crowdfunding ou encore de l'investissement public ou privé.

Bien que ces sources soient potentielles, ce sera en fonction de votre business plan qu'elles seront acceptées ou non.

Les différentes formes juridiques pour une entreprise

Dans le cadre de la création d'une entreprise, il convient tout d'abord de choisir sa forme juridique pour déterminer le statut social et fiscal applicable à l'entrepreneur ainsi qu'à sa structure. Voici les principales formes juridiques possibles :

Entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est un statut qui permet aux entrepreneurs individuels d'exercer une activité commerciale ou artisanale sous leur propre nom et pour leur propre compte. Elle offre la possibilité d’avoir un chiffre d’affaires limité sans devoir passer par les formalités administratives liées à la création d'une société (SARL, EURL…).

Société

La société est une forme juridique destinée aux personnes souhaitant travailler ensemble sur un même projet, ou obtenir des investisseurs extérieurs tels que des banques ou des fonds spécialisés à des fins de financement. Elle revêt plusieurs statuts selon le nombre de fondateurs (EURL, SARL…) ainsi que la responsabilité financière assumée.

Auto-entrepreneur

Le statut d'auto-entrepreneur est réservé aux personnes physiques exerçant leur activité en tant que commerçants individuels, artisans ou professions libérales. Il comporte des avantages en termes de simplification administrative ainsi que de charges sociales et fiscales réduites.

Les aides et experts disponibles pour accompagner les entrepreneurs

Il existe également des aides et des experts qui peuvent accompagner les entrepreneurs durant toutes ces étapes, notamment pour faciliter la reprise d’une entreprise ou encore pour garantir la bonne tenue du dossier financier :

  • Aides pour la reprise d'une entreprise : il existe plusieurs aides et financements dont peuvent bénéficier les entrepreneurs souhaitant reprendre une entreprise, à l’image des prêts aux porteurs de projets ou encore du dispositif NACRE.
  • Aides pour la gestion financière : il est possible de trouver des professionnels spécialisés en gestion financière qui vous accompagneront pour établir un plan financier sûr et rentable. Il s’agit notamment de comptables, experts-comptables ou encore conseillers fiscaux.
  • Experts en création d'entreprise : vous pouvez également contacter des consultants spécialisés en création d'entreprises qui mettront leur expertise à votre disposition. Ils sauront vous guider et vous donner des conseils personnalisés concernant chaque étape du processus de création.

Enfin, de nombreux outils sont disponibles en ligne (sites dédiés, tutoriels vidéo, livres…) pour apprendre à créer une entreprise et comprendre toutes les subtilités liées à cette démarche. Ces ressources peuvent être très utiles au moment de prendre les bonnes décisions et d’anticiper les difficultés rencontrées par l’entrepreneur.

La création d'une entreprise est une démarche complexe mais gratifiante si elle est bien menée. En effet, grâce aux différentes formes juridiques possibles ainsi qu'aux aides et experts disponibles pour accompagner les entrepreneurs durant la phase de création, il est facile de constituer sa structure.

Reste toutefois à concevoir un business plan solide afin qu'il soit accepté par les investisseurs potentiels.