L’importance de la formation habilitation électrique

17 mai 2024

La formation en habilitation électrique est destinée à tout électricien afin de garantir leur sécurité et  leur compétence dans le travail avec diverses installations électriques. La délivrance d’une habilitation électrique est soumise à la norme NF C 18-510-1. L’employeur est dans l’obligation de s’assurer de l’efficacité de la formation reçue par ses employés avant de leur accorder une habilitation électrique. Les méthodes de travail acquis lors de la formation doivent le permettre d’assurer une intervention à la fois efficace et sécurisée.

Réglementation et normes en vigueur 

L’habilitation électrique est définie par la norme NF C 18-510-1. Il s’agit d’un document permettant de valider les aptitudes d’un travailleur à effectuer les tâches qui lui sont confiées en toute sécurité. Cette reconnaissance de l’employeur est impérative pour toute personne œuvrant dans ou autour des installations électriques. En vous rendant sur n vous https://habilitations-electrique.fr/, vous pouvez choisir parmi plusieurs formations en habilitations électriques en fonction du niveau adapté.

Sujet a lire : Pourquoi investir dans une fontaine à eau pour votre entreprise en Martinique ?

Nombreux sont les risques liés à l’électricité. Il peut s’agir :

  • Des risques d’électrisation
  • Des risques d’électrocution
  • Des risques de brûlures

En effet, le contact direct avec les pièces nues sous tension peut générer une électrisation. Il en est de même du contact indirecte avec une pièce conductrice mise accidentellement sous tension (par exemple une armoire métallique non reliée à la terre et intégrant un équipement électrique présentant un défaut d’isolement). Lorsque vous ouvrez ou fermez un circuit, cela peut faire apparaître un arc électrique. De ce fait, les électrons peuvent s’arracher aux atomes de l’air, ce qui peut les rendre subitement conducteurs. 

A découvrir également : Nettoyage, dégraissage et entretien de hottes en Île-de-France : Un investissement essentiel pour la sécurité et l'efficacité

Les différents niveaux d'habilitation

Les différentes habilitations électriques peuvent varier en fonction du domaine de tension concernée, du type d’opération à effectuer et de la nature précise de ces opérations. En effet, ces différents éléments peuvent avoir des influences sur les enjeux et les risques relatifs au travail spécifique d’un salarié. Parmi les niveaux d’habilitation électrique, il y a entre autres : l’habilitation électrique BS, l’habilitation électrique H0-H0V / B0, l’habilitation électrique B1 B1V – B2 B2V – B2V Essai – BC, l’habilitation électrique BR, l’habilitation électrique BC, l’habilitation électrique BP, etc.

Souvent, les titulaires d’une habilitation de chargé de travaux sont autorisées à réaliser des tâches des exécutants. Pour mieux comprendre les symboles des niveaux d’habilitation, sachez que le premier caractère indique le domaine de tension, le deuxième le type d’opération, et le troisième la nature de l’opération. Un attribut peut aussi indiquer la nature des opérations spécifiques BE et HE. 

Formation pratique et théorique requise

La formation en habilitation électrique peut se diviser en deux parties : la théorie et la pratique. Ce type de formation a pour objectif de faire connaître vos apprenants les dangers de l’électricité et de les apprendre à analyser les risques électriques. Elle a pour but de montrer comment intégrer la prévention dans l’organisation du travail. Elle vise également à apprendre la mise en œuvre des mesures de prévention et des instructions de l’employeur. Grâce à la formation, les apprenants auront connaissance sur les conduites à tenir en cas d’accident ou d’incendie d’origine électrique.

Durant la théorie, la formation se focalise sur les notions sur le courant électrique et ses spécificités, les notions en termes de sécurité électrique, les spécificités de l’habilitation électrique. Durant les parties pratiques, les apprenants auront à faire des exercices avec des critères d’acceptation définis par la norme. 

Les étapes de la certification

Pour obtenir sa certification en habilitation électrique, il est nécessaire de suivre quelques étapes. Tout d’abord, vous devez procéder à une évaluation complète des risques électriques. Il est aussi important de choisir la bonne formation pour pouvoir suivre la formation technique et pratique. La partie théorique correspond à l’acquisition des connaissances fondamentales, tandis que la partie pratique permet de mettre en pratique les notions apprises.

Après  la formation, vous obtiendrez votre certification après avoir été évalués de manière écrite ou via un QCM. Votre certification sera délivrée par votre employeur. Celle-ci est valable pendant une durée déterminée et pour les opérations mentionnées.

Il ne faut pas oublier de renouveler votre habilitation avant sa date d’expiration. Pour ce faire, il est nécessaire de suivre des formations de recyclage. Ainsi, vous pouvez rester à jour sur les meilleures pratiques et la sécurité électrique. Ceci dit, l’employeur se doit de vérifier régulièrement pour s’assurer que ses employés disposent toujours des compétences requises pour travailler en toute sécurité.